Témoignages

Madeleine Gaudet

Empathie et réconfort. Ça fait depuis février 2005 que je vais aux rencontres de Cancer-Aide et j'ai trouvé beaucoup de réconfort, d'empathie de la part de tous. Des fois c'est triste, des fois c'est enjoué et très drôle. Le conseil d'administration et sa présidente sont toujours à la recherche de nouveautés soit pour des conférences… Lire la suite Madeleine Gaudet

Lire la suite...

Noëlla Richard

Bouffée d'amour et de respect. 29 janvier 2002,  six ans jour pour jour après que mon unique sœur  soit décédée d’un cancer du sein, à mon tour on m’annonce que j’en suis atteinte.  Coup de marteau en plein front… De cet entretien je ne retiens que deux mots : cancer et autre chirurgie dans trois semaines. Il faut maintenant l’annoncer… Lire la suite Noëlla Richard

Lire la suite...

Denyse Riquier

Garder espoir. Comme plusieurs d'entre vous, j'ai été touchée personnellement par le cancer. Permettez-moi de vous partager cette tranche de ma vie. Le 22 novembre 2007, je me rends à l'hôpital, accompagnée de ma fille. Depuis quelques temps, je ressens une douleur sous l'omoplate droite qui irradie jusqu'au devant à la hauteur du foie, c’est presqu’insupportable.… Lire la suite Denyse Riquier

Lire la suite...

Nicole Pelletier

Une nouvelle famille. C’est en 2000, au tournant du nouveau siècle, que j’ai fait la connaissance de la merveilleuse équipe de Cancer-Aide Lanaudière. Une bonne amie m’y a invitée lors de leur rencontre de Noël. Depuis ce jour, j’ai la chance de faire partie de cette nouvelle famille. Des liens particuliers nous lient ensemble, soit:… Lire la suite Nicole Pelletier

Lire la suite...

Jocelyne Rocheleau

Compréhension et réconfort. J'étais mal à l'aise à parler à quelqu'un qui était malade. Je les évitais même, parce que je ne savais pas quoi leur dire.  Ceux que je connaissais dans mon entourage, qui avaient eu un cancer, étaient décédés. Donc, pour moi, cancer égalait mort. J'ai vécu un cancer en février 1996. Il me… Lire la suite Jocelyne Rocheleau

Lire la suite...

Suzanne L. Bellerose, fondatrice

Un soutien inestimable. Janvier 1989,  des problèmes de vision m’ont amenée à consulter de nombreux médecins. Il s’en est suivi une multitude d’examens, tout ça pour finir par une chirurgie crânienne avec le diagnostic de cancer.  Après les traitements de radiothérapie à doses maximales, le médecin me dit : « Il n’y a plus rien à… Lire la suite Suzanne L. Bellerose, fondatrice

Lire la suite...